Les ponts du Canal Albert - 11 et 12 mai 1940

Petit gamin dans le flux de l’exode, attaqués régulièrement par les Stukas, j’ai souvent entendu cette phrase dans la bouche des réfugiés:
"Mais où sont nos aviateurs?".
Ce n'est que des années plus tard que j’ai appris où ils étaient!
Nos aviateurs, se battaient et mouraient pendant ces moments là!

80% de nos avions avaient été détruit au sol dès les premières heures du 10 mai. Les survivants s’étaient repliés, sous la poussée des Allemands, sur leurs bases de diversion plus à l’Ouest.

Le fort "imprenable" d’Eben-Emael, avec sa garnison de 1200 hommes contre 87 Fallschirmjäger allemands, était, dès 11 heures du matin du 11 mai, hors service. Les Allemands franchissaient la Meuse et le Canal Albert par les ponts de Briegden, Veldwezelt et Vroenhoven.

Alors les aviateurs se mirent en route afin de stopper l’hémorragie et d’empêcher, autant que possible, le gros des troupes ennemies de pénétrer plus vite encore dans notre pays.


Les pilotes du 5/III/3 (5ème escadrille du 3ème groupe du 3ème Régiment d’Aéronautique – insigne Aigle Egyptien – avions Fairey Battle) se rassemblent sur leur terrain de diversion d’Aalter afin de recevoir les ordres de mission vers 5 heures du matin en ce 11 mai. Les bombes (50 kilos!) sont accrochées sous les ailes et l’attente commence afin de recevoir des renseignement fiables.
Les cibles : les ponts de Briegden, Veldwezelt et Vroenhoven sur le Canal Albert. Le pont de Kanne avait déjà été détruit par l’infanterie belge.

05.45 heures.

1ère section: Veldwezelt. Départ:05.45 heures.

Capitaine PIERRE et Lieutenanr CLOQUETTE sur le T 73.
Ils sont attaqués par des Messerschmitt près de Hasselt mais parviennent à renter à leur base.

Adjudant VERBRAECK et Adjudant DOME sur le T 60.
Sont pris sous le feu de deux Dornier 17 près de Gand. Le pilote est blessé dans le dos et Dome, le mitrailleur, a les mains déchiquetées sur la crosse de sa mitrailleuse. Ils font un atterrissage forcé près de Lebbeke.
Verbraeck rejoindra la RAF et sera tué en Libye lors d’un bombardement italien sur sa base.

Adjudant TIMMERMANS et 1er Sergeant ROLIN-HYMANS sur le T58.
Intercepté en même temps que le T73 et s’écrase sur le "Mosterveld" à Herderen. L’équipage meurt dans le crash. Rolin-Hymans repose au cimetière de l’église de s’Herenhelderen.

2ème section: Vroenhoven. Départ:05.50 heures.

Capitaine GLORIE et Sous-lieutenant VANDENBOSCH sur le T 70.
Pris sous des tirs "amis" près d’Evere, Tirlemont et Tongres. Effectue deux passages sur le pont et est durement touché.
Le Capitaine Glorie ordonne à son compagnon de sauter. Le T 70 s’écrase en flammes près du hameau de Lafelt (Vlijtingen).
Vandenbosch est blessé et Glorie tué. Il repose à la pelouse d'Honneur des aviateurs à Evere.(Bruxelles)

Adjudant BINON et Caporal LEGRAND sur le T 64.
Lâchent leurs bombes et rentrent sain et sauf.

Adjudant DELVIGNE et Sergeant MOENS sur le T 61.
Après leur attaque sur le pont ils s’écrasent et meurent à Veldwezelt. Ils reposent à la pelouse d'Honneur des Aviateurs à Evere.

3ème section: BRIEGDEN. Départ:06.00 heures.

Adjudant JORDENS et Sgt de RIBAUCOURT sur le T 62.
Leur avion, touché par la Flak allemande est abandonné par l’équipage. De Ribaucourt est fait "prisonnier" par les soldats belges qui ne connaissaient pas la tenue des aviateurs. Il fut plus tard "libéré" par les Allemands et envoyé en captivité.
Jordens était déjà une figure connue dans le monde aéronautique ayant fait partie du vol de record du monde en durée, 60 heures avec ravitaillement en l’air, en 1928.

1er Sergeant WIESELER et Adjudant DECONINCK sur T 68.
Wieseler dépose son avion endommagé près de Herk-de-Stad après avoir ordonné à Deconinck, blessé, de sauter en parachute.

Adjudant VANDEVELDE et Caporal BERGMANS sur T 71.
Endommagé par les tirs "amis" retourne vers Aalter.

Mais les autorités avaient prévu une escorte de chasseurs biplan Gloster Gladiator pour protéger les Fairey Battle.
Ils devaient rejoindre leurs amis avant d’arriver sur la cible. Cependant ils furent interceptés par 8 Messerschmitt 109 et arrivèrent donc en retard, non sans casse sérieuse.

1ère section:
G27 avec pilote Capitaine GUISGAND, blessé.
G19 pilote Sergeant PIRLOT, disparu.
G31 pilote Sergeant VANDENBROECK, survivant.

2ème section:
G22 1er Sergeant ROLIN, prisonnier.
G34 1er Sergeant CLINQART, tué.
G32 1er Sergeant WINAND, survivant.

Résultat de toute l’opération:

Avions mis en oeuvre: 15
Avions perdus: 10
Avions endommagés: 5

Personnel: 24
Tués ou disparus: 7
Blessés: 6
Prisonniers: 1
Ponts détruits: 0

Le lendemain, 12 mai, les Britanniques se lancent à leur tour depuis leur base de campagne d'Amifontaine dans les environs de Reims(F).
Ils disposent également de Fairey Battle mais leur équipage compte un homme de plus. Un soldat où Leading Aircraftman qui fait office d’observateur.

Cible Vroenhoven.

Avion P2332: Pilot Officer THOMAS, Corporal CAMPTON et Sergent CAREY.
Abattu près de Tongres, tous prisonniers.

Avion L5241: Pilot Officer DAVY, LAC (Leading Aircraft Man) PATTERSON et Sergent MANSELL
Tombé près de St Germain-lez-Mons. Patterson est fait prisonnier.

Avion L5439: Pilot Officer McINTOSH, Sergent HARPER et LAC (Leading Aircraft Man) McNAUGHTON.
Abattu à Neerharen. L’équipage est fait prisonnier.

Cible Veldwezelt.

Avion P2204: Flying Officer GARLAND, Sergent GRAY et LAC (Leading Aircraft Man) REYNOLDS.
Abattu à Veldwezelt, tout l’équipage est tué. Il repose au War Cemetery à Heverlee.
Garland et Gray obtiendront la Victoria Cross pour leur comportement héroïque au-dessus de la cible. Reynolds, n’occupant pas une position de prise de décision aura, des années plus tard, droit à une moindre médaille.
La famille Garland comptait 4 fils. Ils furent tous les quatre tués au sein de la RAF. F/O Garland fut le premier de la triste série.

Avion L5227: Sergent MARLAND, Sergent FOOTNER et LAC (Leading Aircraft Man) PERRIN. Abattu à Eigenbilzen. Tout l’équipage est tué et repose au War Cemetery à Heverlee.



Fairey Battle belges T 63 et T 71 lors d'un vol d'entraînement en 1940





Le capitaine Glorie aux commandes de son Fairey Battle




Le S/Lt Jean Vandenbosch




Le Flying Officer Garland




Plaque commémorative de Vroenhoven en hommage aux aviateurs belges



Crédit bibliographique:
Article aimablement communiqué par M. René Torsin et mise en ligne avec l'autorisation de ce dernier.
Crédit photographique:
René Torsin.
Wikipédia.
Famille Balasse via Revue "Avions" H.S. n°18
Ci2WO via Revue "Avions" H.S. n°18