Livre d'or

Par Visiteur

фильмы сериалы жанр жанры мюзиклы мюзикл - BT SPORT 2 смотреть онлайн, МАТЧ! ИГРА смотрР[Suite...]

Livre d'or

Image aléatoire
Galerie
Newsletter


Archives

 
Rss Capitaine Aviateur Victor "Vicky" Ortmans



Le Capitaine Aviateur Victor ORTMANS, DFC est né à LONDRES le 17 avril 1915.
Le 16 septembre 1935, il entre au service actif à l'Aéronautique Militaire où il suit les cours d'observateur et sept mois plus tard, il passe à GOSSONCOURT.
Le 01 avril 1937, Il se retrouve, à sa demande, à l'Ecole de pilotage où il fait partie de la 75e promotion.
Breveté pilote le 08 avril 1938, il est muté à la 7e Escadrille de reconnaissance à EVERE.
Au mois de novembre 1939, il est nommé sous-lieutenant. Il demande alors sa mutation pour une escadrille de chasse plus compatible avec son tempérament.
Cette mutation lui est accordée le 07 mal 1940 mais il doit néanmoins faire la campagne de 1940 avec son ancienne escadrille où il sera cité à l'ordre du jour de l'Aéronautique.
Il s'est particulièrement distingué au cours du bombardement de l'aérodrome de SCHAFFEN en sauvant des blessés. Il a également effectué avec succès plusieurs missions de reconnaissance difficiles dans les lignes adverses.



Le 18 mal, il passe en France avec son unité et est affecté à la 1ère escadrille qui se trouve à MONTPELLIER-FREJORGUES.
Voulant poursuivre le combat après la capitulation de la France, il se rend à PORTVENDRE où il embarque sur le "SS/APAPA" à destination de la Grande-Bretagne.
Le 12 juillet 1940, il passe dans les rangs de la RAF et le 20 il est déjà promu au grade de Pilot Officer. Il se rend ensuite à HAWARDEN pour y suivre des cours de rafraîchissement sur MASTER et HURRICANE avant d'être posté au 229 Squadron à WITTERING. Le 09 septembre, son unité rejoint NORTHOLT pour prendre part à la défense de LONDRES et c´est le 15 septembre qu'il remporte sa première victoire sur un Dornier 215. A la fin de la bataille d'Angleterre, il compte déjà 2 victoires certaines, une probable et deux en collaboration avec un autre pilote.



Le 12 avril 1941, il rejoint le fameux 609 Squadron où tant de Belges se rendront célèbres. Les mois de mai et juin seront particulièrement fructueux pour lui. Sa plus spectaculaire victoire se situe en juin.
Le 4 juin, entre CALAIS et DOUVRES, Vicky ORTMANS attaque une formation du Richthofen Geschwader, les fameux nez jaunes. Vicky se place en position d´attaque sur l'avion du commandant du groupe et après un combat épique, il se retrouve avec, dans son sillage, l´avion ennemi. Il n'a d'autres ressources pour se débarrasser du Messerschmitt 109 que de mettre son Spitfire en piqué limite pour en sortir au ras des flots en sachant très bien que le ME 109 ne pouvait suivre. Et c'est ce qui arriva, les ailes de l'avion ennemi se replièrent dans la ressource. Vicky remporte une victoire sans ouvrir le feu. Ce soir-là, la radio allemande annonça que le Hauptman Wilhelm Balthazar, commandant du Groupe Richthofen n'était pas rentré d'un combat au-dessus de la Manche. Son ME 109 s'étant cassé en combat.



Le 19 août, lors d'une mission de couverture de bombardiers, son appareil est touché et il doit sauter en parachute. Il sera récupéré deux heures plus tard par une vedette de l'Air-Sea-Rescue. Il se voit attribuer la DFC avec la citation suivante:



"Awarded DFC with effect from 18th September 1941.Has displayed great keenness and courage in pressing home his attacks. He has destroyed at least 5 enemy aircraft and damaged a further 2".





Le 27 septembre il doit à nouveau sauter en parachute et est récupéré par la même vedette. Cependant, le 21 octobre 1941, il disparaît au cours d'une mission. Blessé à l'épaule par un obus explosif, il parvient néanmoins à sauter en parachute.
Après être resté deux jours et une nuit dans son dinghy, il est repêché par les Allemands et envoyé à SAINT-OMER pour y faire soigner ses blessures.
Lors de ce dernier combat Vicky ORTMANS abat deux Focke Wulf 190.
Les revendications de ce combat seront faites seulement six mois plus tard quand le F/Lt Frank ZIEGLER, officier du renseignement du 609 Squadron reçoit du STALAG Luft III, où ORTMANS avait été transféré, un message de la Croix Rouge dans lequel Vicky raconte son dernier combat, son dernier "debriefing".
A ce moment il comptait 10 victoires confirmées, 1 probable et avait endommagé 3 avions ennemis.



Le 8 mal 1945 il est rapatrié et passe successivement au RAF COSFORD, 30 Belgian Leave Centre Goring, 349 Squadron et enfin au Belgian Training School de BEVINGEN. Il quitte bientôt la R.A.F. pour passer à l'aviation civile et entre à la SABENA comme commandant de bord.
Il trouve la mort le 8 août 1950 dans un accident au-dessus de l'aérodrome de SCHAFFEN



Sources Internet et iconographiques
http://www.vieillestiges.be/fr/bio/18
http://www.cieldegloire.com/006_ortmans.php
 
 
Note: 5
(1 note)
Ecrit par: prosper, Le: 11/01/16


Scroll
Scroll