Livre d'or

Par Visiteur

Priligy Originale Vendita On Line Buy Cialis Buy Generic Propecia Uk <a href=http://cialibuy.com>Buy Cialis</a> Generic Sildenafil Capsules [Suite...]

Livre d'or

Image aléatoire
Galerie
Newsletter


Archives

 
Rss Le Major Aviateur Henry GONAY

Henry Gonay est né à THEUX (Province de Liège en Belgique) le 21 juillet 1913

.



Le 30 novembre 1931, Henry GONAY s´engage à l´Aéronautique Militaire comme volontaire de carrière. Il vient à peine d´avoir dix-huit ans.
Candidat élève pilote à la 67° promotion, il devient Caporal Aviateur le 24 mai 1933, après avoir passé ses épreuves à la complète satisfaction du jury.
Quelques jours plus tard, il est muté à SCHAFFEN-DIEST au 2e Régiment de chasse équipé de Fairey Firefly. En février 1935, il rejoint la 4°escadrille de NIVELLES.
Il s´y distingue rapidement et ses qualités exceptionnelles de pilote lui valent de devenir moniteur à l´école de pilotage de WEVELGEM en novembre 1936.





Nommé Adjudant Aviateur, il est transféré à la 3e escadrille à DEURNE lors de la réorganisation des écoles. C´est là que l´invasion allemande du 10 mai 1940 le surprend. Trois jours plus tard, il passe en FRANCE avec son unité. Il y continue son travail d´instructeur à TOURS et à BORDEAUX, mais cette fois sur CAUDRON GOELAND.
Après la capitulation française, il part pour BAYONNE en même temps que ses amis Jacques PHILIPPART, Maurice BUCHIN et Giovanni DIEU. Il s´embarque avec eux sur le "Koningin Emma". Le 23 juin, il est en GRANDE-BRETAGNE et s´engage immédiatement dans la R.A.F. au dépôt de GLOUCESTER. Le 12 juillet, il est commissionné Pilot Officer.
Après une courte période de conversion sur BLENHEIM au 5 OPERATIONAL TRAINING UNIT d´ASTON DOWN, il arrive au 235 Squadron du Coastal Command à BIRCHM NEWTON. Pilotant des BLENHEIM, il participe à la fameuse bataille d'Angleterre et accomplit des missions de jour à proximité des c6tes allemandes et des territoires occupés. Le 8 octobre, il remporte une victoire au large de CHERBOURG, en abattant un hydravion HEINKEL He 59.
Le 23 octobre 1940, vu ses étonnantes qualités de moniteur, il reçoit l´ordre de rejoindre l´école franco-belge basée, à ODIHAM, où sa tâche consistera à former de nombreux jeunes pilotes. A la fermeture de cette école, il effectue lui-même un stage de conversion sur Spitfire au 58 OPERATIONAL TRAINING UNIT de GRANGEMOUTH avant d´être promu Flying Officer et envoyé au 123 RAF Squadron de DREM en ECOSSE.



Il passe ensuite successivement au 64 RAF Squadron à TURNHOUSE, puis comme Commandant de Flight au 131 RAF Squadron de ATCHAM. Au moment de la constitution du 350 Belgian Squadron, il y reçoit le commandement d'un Flight. Il quitte cette unité cinq mois plus tard pour passer au 232 RAF Squadron avec lequel il participe à l´opération "Jubilee" (DIEPPE). A cette occasion, pour sa brillante conduite, il se voit décerner la Croix de Guerre française avec palmes de bronze, avec la citation suivante à l´ordre de I'Armée de l´Air :
"Officier Aviateur Belge, a brillamment conduit son escadrille au cours de trois sorties lors du coup de main de DIEPPE, assurant à basse altitude la protection des troupes et repoussant efficacement les attaques de bombardiers ennemis".



En septembre 1942, il est nommé Squadron Leader et se trouve à la tête du 129 RAF Squadron. Un an plus tard, il quitte cette escadrille pour passer un bref moment au Central Gunnery School, puis effectue sa conversion sur Hawker Typhoon avant de prendre le commandement du 263 RAF Squadron le 24 février 1944 avec lequel il participe aux attaques de sites de lancement de V1 dans le nord de la FRANCE ainsi qu´à la destruction des stations radars ennemies en préparation au débarquement





Au moment du débarquement en NORMANDIE, GONAY mène son unité au combat jour après jour effectuant de nombreuses missions d appui-feu.
Le 14 juin, il conduit huit Typhoon, escortés de huit Spitfire XIV du 610 RAF Squadron, en patrouille "anti-shipping" au large de JERSEY. Survolant la pointe de CORBIERE, il aperçoit deux chalutiers armés et donne aussitôt le signal d´attaque. De l´île de JERSEY et des navires s'élève un véritable mur de Flak. Son Typhoon est gravement touché. Il tente un atterrissage forcé dans la partie nord-ouest de l´île, mais le contact avec le sol est rapide et violent. L´avion prend feu. Henry DONAY ne survit pas au "crash".
Henry GONAY fut inhumé avec les honneurs militaires au cimetière militaire de JERSEY. La DFC lui fut décernée par sa majesté le Roi George VI en date du 2 juillet 1944




Source iconographique :
http://www.bbm.org.uk/Gonay.htm

Source internet :
http://www.vieillestiges.be/fr/bio/13
 
 
Note: 5
(2 notes)
Ecrit par: prosper, Le: 16/05/16


Scroll
Scroll