Livre d'or
Image aléatoire
Galerie
Newsletter


Archives

 
Rss Amanda Stassart
Voici un texte relatant une partie de la vie d’Amanda Stassart.
Il est de la plume du Commandant Yves Danckers.
Ce texte m’est transmis par un membre de "Freebelgians"
Grand merci à eux.




Ce nom ne dit sans doute pas grand-chose à la plupart de nos collègues. Si j’ajoute que son prénom est Amanda et que tout au long de sa carrière comme hôtesse à la Sabena elle fut appelée Mouchka, alors bien sûr les anciens sabéniens se souviennent de cette grande dame.
Mme Stassart fut l’épouse d’un navigateur de la Sabena, Marcel Désir, breveté au Canada en 1944. Son mari, membre des Vieilles Tiges, s’en est allé en avril 2000. Quant à Mouchka, le Conseil d’Administration l’a nommée Membre d’Honneur de notre association le 9 novembre dernier.



Amanda, elle est née le 17 février 1923 à Lausanne en Suisse. Elle est Belge, mais fait ses études à Paris. Au début de la guerre, elle fuit vers le sud de la France avec son père. Rentrée à Paris après deux mois, elle fréquente des étudiants qui n’acceptent pas l’Occupant et ce qu'il représente. Lorsqu'une de leurs amies, juive, est obligée de porter une étoile jaune sur sa robe, leur décision est prise… Ils entrent dans la clandestinité. Pendant plus d’un an, Amanda va essentiellement transporter des armes.
Un peu par hasard, elle découvre que sa mère fait partie d’un réseau qui s’occupe de faire évacuer les Américains, les Polonais,…........... vers l’Angleterre.

Mais cédons-lui la parole.

« C’est ainsi que je suis entrée dans la ligne d’évasion « Comète » dont je n’ai connu le nom qu'après la guerre. Petit à petit, j’ai eu comme mission d’aller chercher jusqu'en Belgique des « colis » et des « enfants », surnoms donnés aux aviateurs dont les avions étaient tombés. On voyageait surtout la nuit, à pied, à travers champs.
Pour eux, nous n’allions pas assez vite. Ils avaient du mal à comprendre qu'en cas d’arrestation, nous aurions été fusillés, tandis que pour eux, c’était l’emprisonnement. (Ndla : sur l’ensemble de son activité, Amanda a convoyé 54 aviateurs alliés.)

Début février 1944, j’ai appris que tout mon secteur du réseau avait été arrêté. Quelques semaines plus tard, ce sera également mon cas. Ma mère aussi sera arrêtée. Au vu des papiers trouvés chez moi, j’ai eu fort difficile à trouver une explication plausible.
Est-il utile de préciser que j’ai été fort secouée.
Après avoir été enfermée à Fresnes, j’ai été conduite dans le camp de triage de Romainville où j’ai retrouvé ma mère. Quelle joie ! Finalement, nous avons été embarquées dans un wagon à bestiaux à destination de Ravensbrück.
Jusqu'à notre arrivée, nous pensions qu'il s’agissait d’un camp de travail. Nous avons vite compris…
Les conditions de vie étaient épouvantables : hygiène inexistante, brimades, travail forcé, coups… rien ne nous fut épargné. Après avoir été une fois de plus brutalisée, je me suis retrouvée à l’infirmerie où l’on m’a annoncé que ma mère était mourante. J’ai assisté aux dernières heures de maman et l’ai conduite au four crématoire.
Quelques jours plus tard, nous avons été évacuées vers le camp de Mauthausen. Parties à plus de 400, nous étions encore 250 à l’arrivée.
Peu de temps après, la Croix Rouge suisse est venue nous libérer. C’était le 22 avril 1945. Rentrée à Paris, j’ai appris que mon père avait aussi été arrêté dans des circonstances pénibles. Il y a à peine quelques années, j’ai su qu'il n’était jamais rentré d’Allemagne.

Amanda avait également dit
Aujourd'hui, je veux lutter pour faire comprendre qu'il y a moyen d’aider les gens, d’acquérir une morale. Il faut faire ressortir le merveilleux de tout être humain.

Malgré les sévices, les atrocités subies, Amanda se veut positive. Tout au long de sa carrière à la Sabena, elle fut un exemple de droiture, de jovialité, de discrétion.
Peu de gens connaissait son passé. Elle n’en fit jamais état.

Entrée comme huitième hôtesse à la compagnie nationale, Amanda va gravir tous les échelons et terminer comme « chef-hôtesse en chef ».
À ce titre, elle accompagnera Sa Majesté le Roi Baudouin au cours de la plupart de ses déplacements. À l’âge de 45 ans, Amanda quitte la Sabena après un parcours tout simplement remarquable et remarqué.

Notre association peut s’enorgueillir aujourd'hui de compter cette grande dame parmi le club très sélect de nos membres d’honneur.

Extrait de la page 6 du quotidien belge Le Soir du 7 janvier 2013

Décès Amanda « Mouchka » Stassart
Le décès, survenu vendredi à Stockel (Woluwe Saint-Pierre), d’Amanda Stassart à l’âge de 89 ans laisse orphelins ses compagnons du réseau Comète, du Groupe Mémoire et des anciens de la Sabena, la compagnie aérienne belge au sein de laquelle elle avait mené un combat acharné pour la reconnaissance du droit des femmes à des conditions de travail égalitaires avec celle des hommes.

Amanda Stassart rejoignit en 1943 le réseau d’évasion Diane, prolongation de la ligne Comète. Cette jeune femme de nationalité belge alors résidente dans le Nord de la France contribua à l’exfiltration de 52 aviateurs alliés tombés en Belgique et en France sous les obus nazis. Arrêtée le 15 février 1944 par la Gestapo, elle fut internée dans les camps de Ravensbrück et de Mauthausen d’où elle sera libérée le 22 avril 1945. Sa mère était morte en déportation. Elle apprendra 60 ans plus tard le décès de son père au camp d’Ellrich.

Après la guerre, « Mouchka », comme on la surnommait, devint hôtesse de l’air à la Sabena. Elle y fut chef-hôtesse durant 23 ans et exerça les fonctions d’« hôtesse royale » à l’occasion des voyages de nos souverains. Elle y mena surtout des combats décisifs pour l’égalité des femmes dans une société qui minorait les salaires de ses collaboratrices féminines de 30 % et leur interdisait de se marier. Au sein de la TEA de Georges Guttelman, elle participa à l’opération Moïse d’évacuation massive des Falachas d’Ethiopie vers Israël. Elle avait entrepris la rédaction d’un livre, J’aime la vie, et allait avoir 90 ans le 17 février.



Sources bibliographiques:
Texte du Commandant Yves Danckers via B.Bono
Claire Pahaut via le quotidien belge Le soir du 7 janvier 2013

Crédits photos:
http://theescapeline.blogspot.be/2012/12/the-guides-part-seven.html
http://wwii-netherlands-escape-lines.com/evasion-of-tom-applewhite/postwar-reunions-with-helpers/amanda-stassart/
http://archives.lesoir.be/-sabeniens-et-resistance-en-deuil_t-20130107-0287Q9.html
 
 
Note: 5
(3 notes)
Ecrit par: prosper, Le: 01/04/13


Ajout commentaire

Smileys Texte en gras : [b]texte[/b] Texte en italique : [i]texte[/i] Texte souligné : [u]texte[/u] Texte barré : [s]texte[/s] Titre [title=x]texte[/title] Conteneur Style [style=x]texte[/style] Ajouter un lien : [url]lien[/url], ou [url=lien]nom du lien[/url] Ajouter une image : [img]url image[/img] Faire une citation [quote=pseudo]texte[/quote] Cache le texte, affiche lors du clic [hide]texte[/hide] Liste [list][*]texte1[*]texte2[/list] Couleur du texte : [color=X]texte de couleur X[/color] Taille du texte (X entre 0 - 49) : [size=X]texte de taille X[/size]   Réduire le champ texte Agrandir le champ texte
Positionner à gauche : [align=left]objet à gauche[/align] Centrer : [align=center]objet centré[/align] Positionner à droite : [align=right]objet à droite[/align] Justifier : [align=justify]objet justifié[/align] Objet flottant à gauche [float=left]texte[/float] Objet flottant à droite [float=right]texte[/float] Exposant [sup]texte[/sup] Indice [sub]texte[/sub] Indentation [indent]texte[/indent] Tableau [table][row][col]texte[/col][col]texte2[/col][/row][/table] Insérer du flash [swf=largeur,hauteur]adresse animation[/swf] Vidéo [movie=largeur,hauteur]adresse du fichier[/movie] Son [sound]adresse du son[/sound] Insérer du code [code]texte[/code] Insérer du code mathématique [math]texte[/math] Code html [html]code[/html] Aide BBcode
Envoyer   
 
  99 Le: 01/04/13 à 17h48
Citer   

Administrateur

Fondateur

Sexe:
Inscrit le: 28/05/11
Messages: 124
Lieu: Braine le Comte-Belgique
Grand merci Michel.
Tout le mérite en revient à la personne qui m'a fait suivre les informations.
Prosper ;)
____________________
L'Union fait la Force - Eendracht maakt Macht

pros.vdb@scarlet.be
 
 
  98 Le: 01/04/13 à 17h28
Citer   

Membre Fronde

Groupe: Membre

Sexe:
Inscrit le: 13/03/13
Messages: 3
Lieu: Nantes
Bonjour,
Un bel article sur une femme remarquable.
Michel
____________________
Amicalement

 
 
 
Scroll
Scroll