Livre d'or
Image aléatoire
Galerie
Newsletter


Archives

 
Rss Avis de recherche: ARMAND HAWAY (1928-1964)
Pendant la guerre il a servi au 35ème Bon. de fusiliers

1/ Préambule
J’ai entrepris de classer les souvenirs de la carrière militaire de mon père VG 45. Je ne connais pas ses affectations successives avec précision J’aimerais pouvoir étoffer les renseignements en ma possession afin de retracer l’historique de son parcours. J’essaie non seulement de mettre une légende sur toutes les photos détenues par moi mais aussi de mieux cerner la personnalité de mon père.

Vous pouvez m’aider ! Certains lecteurs pourraient me fournir des précisions sur la jeunesse de mon père originaire de Grâce-Berleur ou ses affectations militaires successives. D’autres reconnaître l’une ou l’autre photo détenue aussi dans leur famille, identifier l’une ou l’autre personne et peut-être même se reconnaître dessus. Aussi je les invite à me contacter par mail: GenHaway@hotmail.com.

2/ Situation militaire

Dés ses 17 ans, mon père s’est engagé comme VG. Mais, comme il n'était pas encore inscrit pour la milice son père a dû se présenter avec lui pour consentir à son engagement.


Armand HAWAY à 17 ans




A l'instruction?



Il est entré au service actif au 35ème Bn de Fusiliers (matricule F35/213). Ce Bon (créé le 20/04/45 à Péruwelz) était encore à l’instruction en Belgique à la fin des hostilités au 8/05/45. 1 (page16)
Ce Bon est rattaché le 08/08/1945 à la 17ème Brigade de Fusiliers (10).
Le 01/12/45, le Bataillon passe sous les ordres de la 10ème Brigade (3).


Peloton d'exécution - Fort de Loncin?




A Beverloo?




Tombe de G.Waterworth. Quel cimetière?



Je n’ai pas son livret militaire mais connais partiellement ses états de service.
Selon une situation établie par lui-même il termine le 27/07/45 l’Ecole de Sergent de réserve. Le 01/08/1945 il est commissionné CPL d’active et en même temps nommé CPL d’active & réserve.

Un caporal aux cours :


A. HAWAY est à droite sur la photo



Le 25/09/45 il termine l’Ecole de Brigade de Sergent avec 65%. Il est commissionné SGT de réserve le 01/11/1945 et le 07/11/1945 déjà nommé SGT d’active (donc à 17 ans ½).

Je n’en sais malheureusement pas plus.
Il m’a seulement raconté avoir été affecté comme garde d’un camp de prisonniers de guerre allemands. Dans ce camp (lequel ?) auraient notamment été détenus des anciens de la Légion Wallonie de Degrelle, dont un qui l’a reconnu et apostrophé en patois liégeois à travers le grillage.

Il est précisé(3) les camps gardés par le 35ème Bn : en 08/45 successivement camp n° 26, puis un camp à Erbisoeul, puis le 20/08 camp de Casteau. En 09/45 camps de Tertre, Herchies et Warquignies. Ensuite le 30/10 les 22.000 prisonniers du camp d’Erbisoeul.
Le 01/12/45, le Bataillon passe sous les ordres de la 10ème Brigade.
Le 31/03/46 dissolution ; les effectifs passent au CRCP du Borinage.

Comme sergent, sur un portrait photographique pris juste après sa nomination au grade de sergent en 11/45, il porte un 17 sur ses épaulettes.
En 11/2009, j’ai découvert que (10): « on the shoulder straps the Belgian Crown, for the Infantry was worn above the number 17 ».
Cette photo indiquerait donc simplement qu’il était resté comme sergent à la 17ème Brigade ; donc il avait sans doute réintégré son Bon d’origine, le 35ème.


Quel est la signification exacte du chevron horizontal (strip d'infanterie)?




3.2/ Démobilisation après guerre

L’engagement de mon père Armand HAWAY comme VG a conditionné toute sa vie future puisqu’il a fait carrière à l’Armée (sous matricule S.5809).

Au 31/03/1946, date de la dissolution du 35ème Fusiliers à Casteau (1) page16, il a été affecté au Camp de Prisonniers (CP) de Heusies-Pommeroeil appartenant au Commandement Régional des Camps de Prisonniers (CRCP) du Borinage qui a fonctionné du 30/09/1945 au 16/09/1947 sous le commandement du Lt-Col Wevee.


Le 07/07/46 il entre à l’E.S.O. (aide-instructeur) et obtient le 13/12/46 son certificat avec distinction.

Ensuite, il a rejoint le 03/01/1947 le régiment SAS Parachutistes où il a servi jusqu’à son décès accidentel en 1964 (alors Adjudant Para-Commando SOC, CSM à Diest).


(1) in : MASSART Alex, Les unités de la victoire 1944-1945, revue historique MEMO n° 17/18
(2) in : CHAMPAGNE Jacques, Les volontaires de guerre belges 1940-1945 et leurs insignes, Edts Everling, Arlon 1990
(3) in : de PINCHART Henri, Historique des Bataillons de Fusiliers du plan SHES 1944-1945
(10) in: The Belgian Armed Forces 1940-1946, (be4046.eu)

Avec mes remerciements anticipés
M.Haway
genhaway@hotmail.com



Bonsoir,
Apparemment l'adresse e-mail de M.Haway n'est plus d'actualité, aussi est-ce le pourquoi de l'édition de cet article car un nouveau membre "Semper Fidelis" a quelques précisions à nous communiquer. Qu'il en soit remercié.
Voici la teneur de son E-mail avec les photos pour lesquelles, il a eu la gentillesse de me les communiqués également:


Bonjour monsieur, je ne peux pas vous aider, mais sachez que mon père s'est engagé à la même date que votre père,mais il était au 36e bataillon de fusilier, peut être se sont-ils connu, car mon père à été à Casteau aussi et dans le Borinage malheureusement il est décédé en 1967 à l'age de 43 ans et le votre est mort très jeune aussi, mon père était né en 1924, avant de s'engager , il a été déporté en Allemagne et après un congé, il n'est pas retourné et est devenu réfractaire et s'est engagé dans la résistance dans le groupe G , mon père était dans la 19e brigade puis dans la 10 e comme votre père et comme sur la photo de votre père , il portait le blouson Ike. Je joins une photo de mon père
Bien à vous, Semper Fidelis.




Voici quelques autres clichés que Semper Fidelis à eu l'amabilité de me faire parvenir:





 
 
Note: 5
(1 note)
Ecrit par: prosper, Le: 28/05/11


Scroll
Scroll