Livre d'or
Image aléatoire
Galerie
Newsletter


Archives

 

Forum de freebelgians.be : Voir tous les messages du membre

Bonjour Monsieur, Grand merci pour cette mine de sources, que je vais m'empresser de consulter. Veuillez excuser ma coquille orthographique en ce qui concerne Foix, par ailleurs bien identifiée comme telle , notamment car mon grand-père avait gardé le contact avec une famille de la région, ce qui a donné lieu à des voyages réciproques. Il va de soi que je vous tiendrai informé de tout résultat éventuel et resterai également attentif à l'ensemble du forum et du site.
Bien cordialement, Michel

Bonjour à tous, nouveau sur ce forum, je cherche à reconstituer le parcours de mon grand-père, nommé Xavier Dupont (et malheureusement décédé de fort longue date déjà) au début de la guerre jusqu'au 16 mai 1940, date à laquelle il a été blessé à Leval-Trahegnies (Belgique) dans un bombardement en piqué par un Stuka.

Des documents en ma possession, dont le plus précis est le témoignage écrit du commandant de cette unité, le Lieutenant de réserve Givert, alors prisonnier à l'Oflag IIA de Prenzlau, en date du 24/09/1942, et dont il ressort:

- qu'il était affecté au 13ème régiment de Ligne, 6ème Bataillon de Forteresse, 35ème Cie spéciale Type E;
- que cette unité, qui occupait les abris de la position fortifié de Namur, secteur S-E devait couvrir la retraite des 15e et 21e régiments de Ligne avant de recevoir elle-même l'ordre de repli le 15 mai 1940 à 17h00;
-qu'après les localités de Fosses puis Charleroi (ceci me semble rejoindre le récit publié sur ce site sous le titre "Récit d'un combattant de 1940 - Roger Jaumoulle")
, le point de ralliement fut fixé à MONS.

Quelqu'un aurait-il l'amabilité et la possibilité de m'en dire plus, notamment au sujet de:

- la localisation exacte des abris du secteur S.E. de la Position Fortifiée de Namur;
- les circonstances dans lesquelles ces positions ont du être abandonnées;
- la présence des Stukas dans le ciel belge et particulièrement dans la région du Centre le 16 mai 1940;
- le rôle et la composition de l'unité à laquelle appartenait mon grand-père;
-...

Plus "anecdotique", si j'ose dire car j'ai du mal à imaginer la somme de souffrances que mon grand-père a du endurer alors, plusieurs documents en ma possession attestent qu'après avoir été blessé et sans que j'en connaisse avec certitude la raison (je crois me souvenir avoir entendu, enfant, évoquer une confusion avec un officier français du même nom,...étrange quand même), mon grand-père a entamé un long et curieux périple vers différents hôpitaux français (Valenciennes, Dieppe, Châteauroux où il a été amputé, et enfin Foi en Ariège (!), non loin de la frontière espagnole)
D'avance merci pour toute info.

 |  |

1 Utilisateur en ligne :: 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne: Aucun membre connecté
Scroll
Scroll