Livre d'or
Image aléatoire
Galerie
Newsletter


Archives

 
RssForum de Discussions » [Réglé] Les prisonniers de guerre soviétiques et la résistance camps, ligne d'évasion et assistance, russes dans le maquis
   Le 07/02/14 à 13h05 Citer      

Membre Fronde

Groupe: Membre

Inscrit le: 07/02/14
Messages: 1
Bonjour,

Je recherche toute information disponible sur :

+ la localisation des camps de prisonniers de guerre soviétiques en Belgique
+ les civils soviétiques utilisés en Belgique par les allemands via le travail obligatoire
+ les lignes d'évasion et d'assistance organisées par la résistance au profit des prisonniers soviétiques
+ les actions menées par les prisonniers de guerre évadés au sein de la résistance, qu'il s'agisse d'isolés au sein de la résistance belge ou d'unités plus organisées dirigées par des officiers soviétiques (brigade "za rodinu" de Diadkine qui a travaillé avec l'AS, etc)
+ la reconstitution d'unités de combats soviétiques au profit des alliés par la mission militaire soviétique en Belgique (Col Choukchine) entre la libération et le désarmement de la résistance
+le rapatriement des soviétiques à la fin de la guerre et les problèmes y afférant (tenant compte du commencement de la guerre froide)

Je recherche parallèlement les lieux de garnison des unités ROA (Armée russe de libération de Vlassov) qui ont été utilisés en Belgique pour la chasse aux résistants. (Je sais qu'il y avait déjà le château St-Roch à Couvin)


Merci d'avance à tous ceux qui peuvent m'aider.

pm    
   Le 07/02/14 à 20h51 Citer      

Administrateur

Fondateur

Sexe:
Inscrit le: 28/05/11
Messages: 124
Lieu: Braine le Comte...
Bonjour,
On en parle ici:
http://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/Une-eglise-monument-sera-construite-a-Liege-a-la-memoire-des-prisonniers-de-guerre-sovietiques_a3195.html
Et je sais qu'il y a une tombe d'un PG russe au cimetière de Hoves (près d'Enghien)
Il y en a une autre au cimetière de Rebecq (Brabant Wallon)
Je crois qu'il s'agit de la tombe de Vladimir Talda. Talda faisait partie d'un réseau de Résistance Belge.
Bien cordialement
Prosper :)

____________________
L'Union fait la Force - Eendracht maakt Macht

pm pros.vdb@scarlet.be    
   Le 07/04/14 à 20h33 Citer      

Membre Fronde

Groupe: Membre

Sexe:
Inscrit le: 17/07/11
Messages: 1
Lieu: Belgique
Bonjour

Enlisant un article sur le forum, je viens de lire votre sujet de recherche sur les soviétiques pendant la guerre.
Permettez-moi de vous conseiller d’aller dans le forum à la rubrique Résistance et ensuite allez lire
l’article : A la mémoire de Gilbert Lagneau.
On y parle de deux soviétiques dans la résistance de notre région.
Je possède des photos des deux et une autre d’autres soldats soviétiques qui faisait partie de la résistance dans la région.( 6 )
Ces soldats soviétiques dans l’armée allemande prisonniers ont été employés comme mineur dans les mines de charbon du nord de la France ; dans la région de Béthune avant de s’évader pour arriver en Belgique et être enrôlé dans l’armée secrète.
Je peux vous en dire d’avantage, et je recherche des photos.
Cordialement

Jacques

pm    
   Le 07/04/14 à 23h14 Citer      

Administrateur

Fondateur

Sexe:
Inscrit le: 28/05/11
Messages: 124
Lieu: Braine le Comte...
Bonsoir et merci pour les infos Jacques
Amicalement
Prosper
____________________
L'Union fait la Force - Eendracht maakt Macht

pm pros.vdb@scarlet.be    
   Le 21/08/14 à 07h47 Citer      

Membre Fronde

Groupe: Membre

Sexe:
Inscrit le: 24/07/11
Messages: 2
Lieu: Liége
Je crois savoir qu'a Athus il y aurait 6 tombes de soviétiques. Il ya 28 tombes au cimetière de Butchenbach provenant d'un camp qui était situé dans les fagnes. Il y en a aussi à Genk, Leopoldsburg et Heusden -Zolder pour des travailleurs dans les mines du Limbourg.
____________________
Pour info merci de me contacter.

pm    
   Le 13/07/16 à 17h19 Citer      

Membre Fronde

Groupe: Membre

Sexe:
Inscrit le: 01/04/16
Messages: 6
Lieu: couvin
sujet passionnant

quelques éléments de réponse ....

https://sites.google.com/site/resistancecouvin/russes-dans-la-resistance

1. ils venaient des camps de prisonniers d'Allemagne pour travailler essentiellement dans la mine.
2. ils sont pris en charge par la Résistance F.I. (pro communiste) mais répartis dans les camps de l'A.S. Le schéma est le suivant ... on leur donne des revues en russe ... on leur propose une évasion et ils sont pris en charge par une chaine et répartis dans les maquis armés.
Pour mon coin et notre secteur de l'AS ( 1 b 30 - Morlanwez) - on les répartit sur le groupe Hotton - 5 morts en 1944 à Presgaux -Gonrieux - ils se sacrifient pour sauver leurs camarades- Ils sont enterrés à Chimay - un seul a été identifié. D'autres se retrouvent au camp de Falemprise

https://sites.google.com/site/resistancecouvin/barrages-de-l-eau-d-heure

On trouvera des Russes qui se mettent au service des nazis et croient que leur famille sera sauvée et eux aussi ... quelques exécutions au groupe Hotton - pas de pitié pour eux ....en fait c'est triste mais il fallait que les résistants fassent attention .... à ton service camarade



pm https://sites.google.com/site/resistancecouvin/    
   Le 11/09/16 à 16h19 Citer      

Membre Fronde

Groupe: Membre

Inscrit le: 11/09/16
Messages: 2
Un article sur ce sujet
http://fr.rbth.com/ps/2014/06/23/notre_devoir_de_memoire_passe_par_linventaire_complet_des_sepultures_29653

L'information plus complete est disponible sur le site de l'Ambassade de Russie en Belgique
Premierre guerre mondiale http://www.belgium.mid.ru/WWI/map.html
Seconde guerre mondiale http://www.belgium.mid.ru/map/map.html

pm    
   Le 11/09/16 à 16h29 Citer      

Membre Fronde

Groupe: Membre

Inscrit le: 11/09/16
Messages: 2
efflux21:
Je crois savoir qu'a Athus il y aurait 6 tombes de soviétiques. Il ya 28 tombes au cimetière de Butchenbach provenant d'un camp qui était situé dans les fagnes. Il y en a aussi à Genk, Leopoldsburg et Heusden -Zolder pour des travailleurs dans les mines du Limbourg.



Athus c'est bien Aubange http://www.belgium.mid.ru/WWI/map-15.html ou il y a d'autres tombes?


Butchenbach http://www.belgium.mid.ru/map/map-05.html
Genk http://www.belgium.mid.ru/map/map-26.html
Leopoldsburg http://www.belgium.mid.ru/map/map-14.html
Heusden-Zolder http://www.belgium.mid.ru/map/map-52.html



Edité par Evianny Le 11/09/16 à 16h35

pm    
   Le 22/02/20 à 09h53 Citer      

Membre Fronde

Groupe: Membre

Inscrit le: 21/02/20
Messages: 1
A La Préalle Herstal un petit comité clandestin se forma en vue de procurer de la nourriture aux prisonniers russes mis au travail aux charbonnages. Le comité était composé au départ de Maria Lacquaye (dont le mari était prisonnier en Allemagne), de sa sœur Elise et de la veuve Delchef (dont le mari avait été fusillé en août 1942). Ces personnes glissaient de la nourriture dans les mains des prisonniers en trompant la vigilance ou avec la complicité des sentinelles allemandes, car nous rapporte la relation des faits “ils n’étaient pas tous mauvais“. Un matin d’hiver, malgré la surveillance, un prisonnier russe s’engouffra chez Maria Lacquaye qui habitait face au Charbonnage de la Petite Bacnure à Herstal. Elle lui donna des habits de son mari et se rendit chez des connaissances afin de procurer au fugitif un hébergement. Elle va à Fooz et Waremme chez ses beaux-parents qui refusent de l’héberger car craignant les représailles. Un résistant lui conseille alors de conduire l’évadé à Foix St Hubert et de là à Dinant pour rejoindre le maquis. Sa mission accomplie Maria devait rentrer à La Préalle. On ne la revit pas, suite à une dénonciation, a-t-on dit, elle fut arrêtée et on retrouva, plus tard le 25 septembre 1943 son corps abattu par une balle dans la nuque“.

Intéressé par l’histoire des charbonnages, je fais une recherche sur les prisonniers russes (prisonniers de guerre et civils déportés) mis au travail de 1942 à 1944 dans les charbonnages belges. . Des russes évadés des charbonnages s’engageaient dans les mouvements de Résistance : Front de l’Indépendance, Armée secrète, Groupe G ; tandis que d’autre notamment des évadés des mines limbourgeoises rejoignaient un groupe de Patriotes russes dénommé « Pour la Patrie »
Questions :Je cherche à savoir quel étaient les orientations et actions de ce groupe, probablement créé à l’initiative de Russes blancs en contact avec les PG russes ?
Les recherches faites par Spetnatz en 2014 ont-elles faits l’objet d’une publication et où ?.
Merci de vos réponses.
WALI

pm    
   Le 22/02/20 à 11h56 Citer      

Administrateur

Fondateur

Sexe:
Inscrit le: 28/05/11
Messages: 124
Lieu: Braine le Comte...
Bonjour Walthère,
Pour les sources de Spetnaz je ne puis te venir en aide, Spetnaz ne s’est d’ailleurs plus connecté depuis le mois de mats 2016.
A ma connaissance il y eut 407 Russes mis au travail à Houthalen en août 1944 et ci-dessous tu trouveras un lien qui pourrait t’être utile :
http://www.rewisbique.eu/bib23t.php
Et voici un autre lien vers une ouvrage de Patrick Nefors, dans lequel se trouve des informations au sujet des prisonniers russes mis au travail dans les charbonnages
https://www.bibliomania.be/item/8287386479800/la_collaboration_industrielle_en_belgique_19401945
Bien amicalement
Prosper
____________________
L'Union fait la Force - Eendracht maakt Macht

pm pros.vdb@scarlet.be    
RssForum de Discussions » [Réglé] Les prisonniers de guerre soviétiques et la résistance camps, ligne d'évasion et assistance, russes dans le maquis  

 |  |

1 Utilisateur en ligne :: 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne: Aucun membre connecté
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire ici.
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir poster
Scroll
Scroll